1422 articles – 350 Notices  [english version]
Fiche détaillée Chapitres d'ouvrages scientifiques
Pour une histoire culturelle du risque. Genèse, évolution, actualité du concept dans les sociétés occidentales, sous la direction de E. Collas-Heddeland, M. Coudry, O. Kammerer, A. J. Lemaître, B. Martin (2004) 59-76
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
apparition_du_resicum.pdf(254.2 KB)
L'apparition du resicum en Méditerranée occidentale, XIIe-XIIIe siècles
Sylvain Piron1, 2

Le terme latin "resicum", dont dérivent tous les mots signifiant "risque" dans les langues européennes, apparaît en Italie au milieu du XIIe siècle, emprunté à l'arabe. Il se répand rapidement, dans différentes formes latines et vernaculaires, sur les rives de la Méditerranée occidentale. Son sens initial désigne le risque supporté par lors d'une opération commerciale, d'abord maritime, mais rapidement également terrestre. C'est dans le même sens qu'il est thématisé par les auteurs savants qui l'expriment à l'aide du latin classique "periculum". La réflexion sur ce thème chez les auteurs de la fin du XIIIe siècle, notamment Pierre de Jean Olivi, permet de voir apparaître le ressort intellectuel qui est à l'origine des premières formes d'assurance, apparues dans les décennies suivantes : l'anticipation d'un résultat aléatoire, son évaluation dans le présent et sa possible cession.
1 :  GAS-CRH - Groupe d'anthropologie scolastique/Equipe CRH
2 :  CRH - Centre de recherches historiques
Risque – arabisme – contrats aléatoires – apparition des assurances