1421 articles – 350 references  [version française]
Detailed view Article in peer-reviewed journal
Revue des études byzantines 59 (2001) 95-124.
Attached file list to this document: 
PDF
perception_peste_REB.pdf(2.4 MB)
La perception de la peste en pays chrétien byzantin et musulman.
Marie-Hélène Congourdeau1, Mohammed Melhaoui

Le premier contact des Arabes avec la peste bubonique eut lieu lors de l'entrée du calife Omar en Palestine byzantine, en 639-640. Connue par les sources arabes sous le nom de peste d'Emmaüs, cette épidémie était une résurgence de la pandémie autrement connue sous le nom byzantin de peste de Justinien. La peste est donc dès l'abord un malheur que les musulmans partagent avec les Byzantins. Ces demiers ont historiquement de l'avance, puisqu'ils sont affrontés au fléau depuis un siècle (ses premières manifestations remontent à 540). Cependant, chacune de ces deux aires culturelles possède un certain bagage conceptuel avec lequel elle peut aborder la peste.
1:  OM - ORIENT ET MEDITERRANEE
Peste – Byzance – islam