1422 articles – 350 references  [version française]
Detailed view Scientific Book chapter
La médisance, S. Mougin (Ed.) (2006) 237-260
Attached file list to this document: 
PDF
Medisance.pdf(118.7 KB)
Les voies / voix de la médisance en pays maure
Catherine Taine-Cheikh1

C'est par comparaison avec l'injure que la médisance semble pouvoir être appréhendée. Les deux sont condamnées par l'islam sunnite mais la médisance est particulièrement grave car elle ne laisse pas au médit, absent par définition, la possibilité de défendre son honneur. En ce qui concerne les sociétés arabes traditionnelles, l'étude du lexique et des proverbes montre que l'absence (ġayba) du délocuté est souvent un élément important dans la définition de la médisance (ġîba), mais il n'est pas simple de comparer - et de distinguer - les effets de la parole "dans le dos" avec ceux de la parole prononcée en pleine face. Entre condamnation théorique et tolérance sociale, la médisance semble surtout caractéristique du mode d'intervention des faibles. Dans la société maure, on considère que c'est plus particulièrement l'arme des griots (musiciens-chanteurs). Nous verrons qu'ils n'en ont pas l'exclusivité mais que les divers cas envisagés révèlent un lien complexe entre la médisance et la louange.
1:  LACITO - Laboratoire des langues et civilisations à tradition orale
ethnolinguistique – Mauritanie – Maures – hassâniyya – arabe – médisance – injure – louange – lexique – poésie – griot