1358 articles – 351 references  [version française]
Detailed view Scientific Book chapter
De l'ouvrier sans-papiers au travailleur détaché : les migrants dans la " modernisation " du salariat, Morice, Potot (Ed.) (2010) 201-224
Attached file list to this document: 
PDF
DeLouvrier_PrecariteSsTtesSesFormes_Potot.pdf(175.2 KB)
LA PRECARITE SOUS TOUTES SES FORMES : CONCURRENCE ENTRE TRAVAILLEURS ETRANGERS DANS L'AGRICULTURE FRANÇAISE
Swanie Potot1

L'internationalisation du prolétariat prend aujourd'hui un sens nouveau dans les secteurs d'emploi les plus relégués des pays occidentaux, où se côtoient des travailleurs venus des quatre coins du monde. Pourtant, elle ne donne en nullement lieu à une solidarité internationale ; bien au contraire, ces travailleurs précaires, souvent de l'ombre, se trouvent mis en situation de concurrence sur le marché mondial de l'emploi déprécié. Cette situation est particulièrement bien illustrée dans l'agriculture du Sud de la France. Plusieurs mois d'enquêtes de terrain dans ce secteur ont mis au jour la multiplicité des statuts des ouvriers agricoles étrangers, du contrat ad-hoc créé par l'Etat, à la sous-traitance internationale, en passant par l'embauche illégale de journaliers sans titre de séjour, tout est fait pour minimiser le coût du travail et maximiser le rendement des salariés qui se sentent continuellement menacés de remplacement par des nouveaux venus.
1:  URMIS - Unite de recherche migrations et sociétés
Travailleur étrangers – migrations – agriculture – mondialisation