s'authentifier
version française rss feed
Fiche détaillée Thèses
Université Joseph-Fourier - Grenoble I (20/12/1990), Hervé Nifenecker (Dir.)
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
These_FMalek_1990.pdf(13.5 MB)
Etude de la fission des hypernoyaux
Fairouz Malek1

Ce travail de thèse est basé sur le dépouillement et l'analyse de l'expérience PS177 faite dut le site de la machine LEAR du CERN (Genève) en 1988. La réaction de l'annihilation au repos des antiprotons sur une cible de bismuth ou uranium est étudiée. Cette réaction produit dans 2% des cas, des particules Lambda dans le noyau; Cette particule étrange remplace un nucléon du noyau, ce qui forme un hypernoyau. Si le noyau n'a pas fissionné, la désintégration du Lambda par voie non-mésonique, lui fournit environ 100 MeV d'énergie, ce qui lui permet de fissionner plus tardivement. La fission retardée est proportionnelle à la durée de vie de l'hypernoyau. La détermination des durées de vie dans le bismuth et l'uranium est faite pour permettre une étude des interactions faibles dans un milieu nucléaire dense.
1 :  LPSC - Laboratoire de Physique Subatomique et de Cosmologie
Expérience ATLAS au LHC
Antiprotons – Etrangeté – Hypernoyaux – Lambda – Fission – durée de vie

Hypernucleus fission studies
This study was done in 1988 at LEAR at CERN. It consists on sending antiprotons at rest on heavy atoms like Bismuth and Uranium and collecting fission fragments. The lifetime of hypernuclei replacing the nuclei of the atom is tudied to understand the weak interactions occuring in dense nucear matter.
Antiprotons – strangeness – hypernuclei – Lambda – Fission – lifetime

tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...