s'authentifier
version française rss feed
Fiche détaillée Thèses
Université de la Sorbonne nouvelle - Paris III (02/12/2010), Michel Collot (Dir.)
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
2010PA030121.pdf(4 MB)
La notion de passage dans l'oeuvre de Philippe Jaccottet
Françoise Simille1

Des Histoires de passage : en regroupant sous ce titre des extraits de ses diverses proses, Philippe Jaccottet, poète de Suisse romande, né en 1925, souligne lui-même l'importance essentielle que revêt dans son œuvre la notion de passage. Cette recherche se propose de montrer qu'elle porte une thématique, définit une poétique, ouvre sur une ontologie. Dépassant l'opposition entre l'attrait pour les passages libres visibles dans le paysage et l'aversion face à l'obstacle - muraille de la montagne ou de la mort, notamment, qui suscite le vœu d'une magique abolition - la sensibilité de Jaccottet met en œuvre une relation complexe entre ces contraires et révèle une profonde fascination pour le point de passage en soi : le seuil. L'expérience poétique comble ces aspirations puisque qu'en certains " instants privilégiés ", elle révèle à " l'autre regard " un monde ouvert et unifié, sans barrières ni hiatus. Elle trouve son accomplissement dans un usage particulier de la métaphore, figure même du passage, qui permet entre les choses une circulation continue. Métamorphose du monde, la poésie s'avère alors liée au sacré : elle " donne sur " " autre chose ", est passage ou pressentiment d'un passage vers un au-delà dont la nature ne peut être dite ni philosophique, ni religieuse, ni même à proprement parler mystique. Entraperçu dans l'ici, il reste un inaccessible, un indicible que l'écriture désigne comme tel, ouvrant vers lui une perspective à l'infini. Le passage serait donc dans le passage même, cette ontologie induisant alors une dialectique de la limite et de l'illimité.
1 :  Ecritures de la modernité
Écritures de la Modernité, Littérature et Sciences Humaines
Poésie – Paysage – Passage – Limite – Métaphore – Ontologie

The notion of passage in the works of Philippe Jaccottet
By gathering together extracts from his prose writings under the title Des Histoires de passage [Stories of passage], the Swiss-French poet Philippe Jaccottet, born in 1925, highlights the vital importance of the notion of passage in his work. This research proposes to demonstrate that this notion expresses a set of themes, defines a poetic theory and offers an ontological analysis. Reaching beyond the contrast between an attraction to visible passageways in a landscape and an aversion to obstacles [such as a steep mountainside or death, which inspire hope for a " magical " eradication], Jaccottet's sensibility develops a complex interplay between these conflicting concepts and reveals a profound fascination for the point of passage itself : the threshold. Poetic experience gratifies such aspirations, since at certain " privileged " moments it reveals to the poet's " other vision " a world that is open and unified, without barriers or hiatuses. This is achieved here through a particular use of metaphor, itself an active participant in the passage, which allows for a continuous circulation between elements. As a metamorphosis of the world, poetry reveals its connection to the sacred : it " gives onto " " something else " ; it is a pathway, or envisioned pathway, towards a " beyond " which cannot be defined as philosophical, religious, or even, strictly speaking, mystical. Glimpsed in the here and now, the beyond remains inaccessible and indescribable, identified as such through writing, which opens up towards it an infinite vista. The passage is thus within the passage itself, constituting an ontology that leads to a dialectic of limits and the unlimited.
Poetry – Landscape – Passage – Limit – Metaphor – Ontology

tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...