s'authentifier
version française rss feed
Fiche détaillée Thèses
Université Blaise Pascal - Clermont-Ferrand II Université d'Auvergne - Clermont-Ferrand I (08/11/2007), Souidi Maamar (Dir.)
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
2007CLF21783.pdf(5.4 MB)
Etude des effets des radionucléides (uranium et césium 137) sur le métabolisme de la vitamine D chez le rat
Emilie Tissandie1

Les objectifs de ce travail étaient d'évaluer les effets de l'uranium appauvri (UA) ou enrichi (UE) et du césium 137 (137Cs) sur le métabolisme de la vitamine D au niveau du foie, du rein et du système nerveux central chez le rat. Une exposition chronique à de faibles doses d'UA ou de 137Cs diminue le taux de vitamines D active (1,25(OH)2D3) et entraîne des modifications moléculaires des enzymes de types cytochromes P450 (CYPs) impliqués dans ce métabolisme et des récepteurs nucléaires associés. Nous avons démontré qu'une contamination à l'UA et à l'UE affectent de la même manière l'expression de VDR (vitamin D receptor) et de RXRalpha (retinoic X receptor alpha) et par conséquent peuvent moduler l'expression des gènes cibles de la vitamine D impliqués dans le transport du calcium au niveau rénal (ecac 1, Epithelials Ca2+ channel 1 et cabp-d28k, Calbindin-D28K). Ces résultats suggèrent que ces effets sont dus à la toxicité chimique de l'uranium. A l'inverse, les principales cibles moléculaires du 137Cs sont les CYPs qui sont impliquées dans la biosynthèse de la vitamine D (CYP2R1, CYP27B1) au niveau du foie et du système nerveux
1 :  Immunopathologie rénale, récepteurs et inflammation
radionucléides – vitamine D – rat – écotoxicologie

Effects of radionuclides (uranium et cesium 137) on vitamin D in rat
The aim of this work was to investigate the effects of depleted (DU) or enriched uranium (EU) and of cesium 137 (137Cs) on vitamin D3 biosynthetic pathway in liver, kidney and brain in rat. A chronic exposure with environmental doses of 137Cs and uranium could decrease the vitamin D active form level (1,25(OH)2D3) and lead to molecular modifications of cytochromes P450 (CYPs) enzymes involved in this metabolism and associated nuclear receptors. We demonstrated that both UA and UE contamination affected VDR (vitamin D receptor) and RXRα (retinoid X receptor alpha) expression, and consequently could modulate the expression of vitamin D target genes involved in calcium homeostasis in kidney (ecac1, Epithelials Ca2+ channel 1 et cabp-d28k, Calbindin-D28K). These results suggest that these effects could be due to the chemical toxicity of uranium. On the contrary, the main molecular targets of 137Cs are CYPs involved in Vitamin D3 biosynthesis (CYP2R1, CYP27B1) in liver and brain.

tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...