s'authentifier
version française rss feed
Fiche détaillée Thèses
Université Toulouse le Mirail - Toulouse II Karlsruher Institut für Technologie (13/07/2011), Jean-charles Filleron (Dir.)
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
TheseAMueller2011.pdf(115 MB)
Géodiversité et diversité paysagère : évaluation de concepts spaciaux pour l'étude de la diversité des milieux et paysages : application au site Natura 2000 Madres-Coronat (Pyrénées-Orientales, France)
Anja Müller1

La géodiversité en tant qu'interprétation géographique de la diversité spatiale de la surface terrestre, peut être définie comme la diversité morphologique des milieux dits naturels, voire comme une diversité des paysages si l'on considère ces derniers comme un ensemble d'objets matériels. Afin de combler des lacunes théoriques et l'absence d'un regard multilinguistique et pluriculturel sur la géodiversité, ce travail s'insérant dans la recherche fondamentale géographique, met en lumière et différencie les notions de géodiversité et de diversité paysagère en langue française, allemande et anglaise, tout en explorant de façon empirique une question primordiale : comment mesurer la géodiversité, interprétée comme une diversité mésologique et paysagique tenant compte des structures verticales et horizontales de la diversité spatiale ? La géodiversité dite globale ne doit pas être confondue avec une géodiversité interprétée de façon géologique: elle prend en effet en compte les éléments biotiques autant que les éléments abiotiques et intègre l'anthropisation des milieux, sans séparer le minéral et le vivant, le naturel et l'artificiel. Dans une approche systémique, on peut considérer que les structures spatiales des milieux, leur morphologie, reflètent leur fonctionnement et leur dynamique et elles permettent de différencier ces milieux pour caractériser leur géodiversité. Saisie simultanément par une approche intégrée des milieux et par des relevés pédologiques et floristiques davantage disciplinaires, les composantes et enceintes des milieux relèvent de plusieurs niveaux organisationnels de la diversité. Le volet empirique de ce travail de recherche explore, par une démarche multiscalaire, la géodiversité du Massif du Madres -Coronat situé dans la partie orientale, franco-catalane, des Pyrénées. Sur le site d'intérêt communautaire" Massif de Madres-Coronat " la diversité des milieux se trouve accentuée par une variété des roches, des formes du relief, par un étagement bioclimatique et une utilisation des sols différenciée. Les relevés de terrain permettent d'étudier la diversité mésologique (ou diversité des milieux) et de mettre en évidence les relations entre géodiversité et phytodiversité. La cartographie des unités paysagiques élémentaires, les géons, mis en évidence par photo-interprétation, illustre la mosaïque des milieux et la diversité des structures spatiales latérales qu'on peut qualifier de diversité paysagique. Les indices de diversité et l'analyse exploratoire des données multivariées appliqués aux données mésologiques et paysagiques contribuent à la caractérisation de la géodiversité du massif. Ils mettent en évidence une diversité mésologique relativement importante dans les milieux forestiers et complexes et une diversité paysagique plus importante dans les secteurs élevés du massif, modelés par les glaciations quaternaires, ainsi qu'à proximité des talwegs. Les résultats de cette analyse descriptive et exploratoire constituent le fondement d'une discussion sur les propriétés et l'utilité potentielle de la géodiversité dans le cadre de la gestion des paysages et des espaces naturels.
1 :  GEODE - Géographie de l'environnement
Géodiversité – Diversité paysagère – Géosystème

Geodiversität und Landschaftsdiversität : evaluierung räumlicher Konzepte zur Untersuchung der Diversität von Umwelt und Landschaften : anwendung im HFF-Gebietes Madres-Coronat (Pyrénées-Orientales, Frankreich)
Taking geodiversity to be a geographical interpretation of the spatial diversity of the Earth's surface, it can be defined as the morphologic diversity of 'natural environments' ('milieux naturels'), or alternatively as the diversity of landscapes, when considered as a physical landscape. In an effort to contribute to a more coherent body of theory and a multilingual and pluricultural approach to geodiversity, this work situates itself within the field of fundamental geographical research. It highlights and differentiates between the notions of geodiversity and landscape diversity, whilst using an empirical method to deal with a central question; 'How can geodiversity be measured ?', if it is interpreted as 'mesologic diversity' and 'diversité paysagique' (describing the diversity of physical structures within the landscape), taking into account the lateral and vertical structures of spatial diversity. A clear distinction should be made between general geodiversity, and geological diversity. Indeed, a general definition of geodiversity takes into account biotic as well as abiotic elements. It also encompasses the human effect on these environments, without making a distinction between minerals and living things, or between artificial and natural elements. A systemic approach might suggest that spatial structures; the morphology of the environment, reflect their processes and dynamics. In employing an integrated approach to these 'natural environments' whilst also consulting floristic and soil samples, it has been shown that diversity is organised on many levels.The empirical section of the work uses a multiscalar approach to exploring the geodiversity of the 'Massif du Madres - Coronat', which is situated in the Franco-Catalonian region of the Eastern Pyrenees. At the Site of Community Importance - the 'Massif du Madres - Coronat', the broad diversity of 'natural environments' is characterised by specific varieties of rock, topography, levels of vegetation and differentiated land use. Samples and observations taken from the study site have made it possible to bring mesologic diversity to the fore, and to study the relationship between geodiversity and phtyodiversity. A cartographic study of 'géons' (a spatial landscape unit) using remote sensing, illustrates the land mosaics - a range of lateral structures that represent the physical diversity of the landscapes ('diversité paysagique'). When used in conjunction with the data, diversity metrics and multivariate statistics contribute to understanding the character of the site's geodiversity. This has demonstrated a relatively high level of mesologic diversity in types of forests and shrubland, and an increased level of 'diversité paysagique' in elevated areaswhich have been shaped by Quaternary glaciation, and in areas close to talwegs. The results of this analysis form the basis of a discussion concerning the properties and useful potential of geodiversity within the framework of managing the landscape and protected areas.
Geodiversity – Landscape diversity – Biodiversity – Natural environments – Protected areas

tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...