login
english version rss feed
Detailed view PhD thesis
Université Rennes 2 Université Européenne de Bretagne (25/06/2010), Laurent Ottavi (Dir.)
Attached file list to this document: 
PDF
TheseGailis.pdf(1.3 MB)
Concept de l'autisme bleulérien dans la logique freudienne de l'aliénation et de la séparation
Janis Gailis1

Dans son texte princeps " Dementia praecox ou groupe des schizophrénies " Paul Eugène Bleuler note que " l'autisme est à peu près la même chose que ce que Freud appelle autoérotisme ". Pourtant, en examinant en détails les autres définitions de l'autisme proposées par Bleuler, tout comme les travaux sur lesquels il a fondé ses élaborations, ainsi que les divers ouvrages de Sigmund Freud, rédigés pour répondre à Paul Eugène Bleuler, on peut constater, que cette remarque concernant la substitution pure et simple de l'auto-érotisme par l'autisme, en essayant éviter ainsi toute référence à la sexualité, est loin d'être exhaustive. La thèse de Bleuler selon laquelle " nous appelons autisme ce détachement de la réalité combiné à la prédominance relative ou absolue de la vie intérieure " ouvre des perspectives fort intéressantes pour la clinique. Ainsi ce n'est pas le narcissisme primaire, mais plutôt le narcissisme secondaire qui correspond à l'autisme bleulérien. Néanmoins cette réponse ne satisfait ni Sigmund Freud, ni Jacques Lacan qui essayent tous les deux d'affiner la conceptualisation psychanalytique des psychoses. Si Jacques Lacan a bien repris à son compte certains concepts freudiens, issus des tentatives de Freud de retravailler le concept bleulérien de l'autisme selon la théorie de la libido (comme le principe de plaisir / le principe de la réalité, la réalité psychique ou la perte de la réalité dans la névrose et dans la psychose), il les remanie à sa façon, souvent d'une manière subversive. C'est en questionnant et en remettant en cause le concept du narcissisme primaire, issu de la discussion à propos de l'autisme bleulérien, que Jacques Lacan en arrive à l'élaboration du stade du miroir et au cheminement qui lui permet la conceptualisation de l'aliénation / séparation, tout comme au questionnement du rapport du sujet et de l'Autre dans l'autisme. C'est ainsi qu'il indique également la perspective qui peut mener à la conception d'une certaine disposition du réel, de l'imaginaire et du symbolique selon la théorie des nœuds borroméens qui, à notre avis, pourrait correspondre à l'état autistique
1:  Psychopathologie et Champs Cliniques - Cliniques Criminologiques. UHB
autisme – schizophrénie – psychanalyse – Paul Eugen Bleuler – Carl Gustav Jung – Sigmund Freud – Jacques Lacan – narcissisme – aliénation / séparation – sujet et l'Autre dans l'autisme – les noeuds Borroméens – sinthome

Bleulerian concept of autism in the Freudian logic of attachement and separation
"Autism is more or less the same thing Freud called auto-eroticism" - this is what Paul Eugen Bleuler writes in his fundamental work "Dementia praecox or the group of schizophrenias". However, if we take a closer look at other definitions of autism, offered by Bleuler, works, on which he relied in his proceedings, as well as Sigmund Freud's texts, he wrote, to answer Paul Eugen Bleuler, we can find that this remark about substituting auto-eroticism with autism, avoiding any mention of sexuality, is far from exhaustive. Bleuler's thesis, that "we call autism the kind of detachment from reality, which combines with a relative or absolute predominance of inner life", opens up interesting clinical perspectives. Thus Bleuler's autism corresponds not to the primary, but secondary narcissism. However, such an answer does not satisfy nor Sigmund Freud, nor Jacques Lacan, both of whom are attempting to improve psychoanalytical conceptualization of psychoses. Even though Lacan has accepted several Freudian concepts, which have evolved from Freud's attempts to develop the concept of autism in the light of libido theory (such as pleasure principle/ reality principle, psychic reality or the loss of reality in neurosis and psychosis ), he often transforms them in quite a subversive form. Discussing and revising the concept of primary narcissism, which appeared in the discussion of Bleuler's autism, Lacan develops the mirror stage and comes to the conceptualization of attachment / separation, as well as to the question of subject's relationship to the Other. Similarly, he points out the direction that leads to a real, imaginary and symbolic disposition in Borromean knot theory, which, to our minds, could correspond to the autistic state
autism – schizophrenia – psychoanalysis – Paul Eugen Bleuler – Carl Gustav Jung – Sigmund Freud – Jacques Lacan – narcissism – attachment / separation – subject and the Other in autism – Borromean knot – sinthome

all articles on CCSd database...
all articles on CCSd database...
all articles on CCSd database...
all articles on CCSd database...
all articles on CCSd database...