login
english version rss feed
Detailed view PhD thesis
Université Rennes 2 Université Européenne de Bretagne University of Balamand (Liban) (10/12/2010), Paul Delamarche, Elie Moussa (Dir.)
Attached file list to this document: 
PDF
TheseFazah.pdf(5.1 MB)
ANNEX
ResumeTheseFazah.pdf(162.5 KB)
Physical activity and obesity in Lebanese adolescents : prevalences, measurements and associations =Activité physique et obésité chez les adolescents libanais : prévalences, mesures et associations
Abdallah Fazah1

L'obésité est une pathologie définie par un excès de masse grasse. Un environnement caractérisé par une disponibilité illimitée de la nourriture, une augmentation de la sédentarité associée à une baisse de l'activité physique entraîne un état favorable à l'installation de l'obésité. Les études menées au Liban montrent que la prévalence de l'obésité chez les adultes est importante. Les causes responsables de l'obésité sont nombreuses : le niveau faible d'activité physique, la sédentarité et l'augmentation des apports nutritionnels. Néanmoins, il a été montré que les filles Libanaises sont moins touchées par l'obésité et le surpoids par rapport aux garçons Libanais et aux filles dans d'autres pays. Le premier but de cette thèse est d'évaluer les prévalences du surpoids et de l'obésité chez les adolescents Libanais et d'explorer les relations entre le niveau d'activité physique, l'inactivité, la qualité de vie et le statut pondéral. Le deuxième but était de déterminer la relation entre l'indice de masse corporelle et le pourcentage de masse grasse chez les adolescentes Libanaises et d'explorer l'influence du niveau d'activité physique sur cette relation. Le travail effectué dans cette thèse a été réalisé en deux phases. Dans la phase 1, 1000 adolescents ont participé à cette étude. Tous les participants ont complété un auto-questionnaire. Les données recueillies dans cette phase ont été utilisées dans l'étude 1. Dans la phase 2, 65 adolescentes ont été recrutées. Les mesures anthropométriques (poids et taille) ont été réalisées. Des mesures DEXA ont été réalisées au niveau du corps entier pour évaluer la composition corporelle. Enfin, ces adolescentes ont complété un questionnaire d'activité physique. Les données recueillies dans cette phase ont été utilisées dans les études 2 et 3. L'étude 1, se basant sur les valeurs de références mondiales de l'IMC correspondant au surpoids et à l'obésité montre qu'au Liban, 22,5 % et 7,8 % des garçons sont en surpoids et obèses respectivement. Chez les filles, 12,4 % sont en surpoids et 1,7 % sont obèses. Les garçons étant plus actifs que les filles. L'obésité pendant l'adolescence altère la qualité de vie chez les deux sexes et surtout chez les filles. L'étude 2 montre que pour un IMC donné, les adolescentes libanaises affichent un pourcentage de masse grasse beaucoup plus élevé que prévu. Dès lors, les prévalences d'obésité et du surpoids dans la population Libanaise sont sous-estimées. Enfin, l'étude 3 suggère qu'en ajoutant un simple auto-questionnaire validé, il est possible d'améliorer la relation entre l'indice de masse corporelle et le pourcentage de masse grasse
1:  Laboratoire de Physiologie et de Biomécanique de l'Exercice Musculaire. UHB
Adolescents – Graisse corporelle – IMC – Activité physique – Qualité de vie

Physical activity and obesity in Lebanese adolescents : prevalences, measurements and associations
Obesity is a pathological excess of body fat. An environment with boundless food availability, and an increasingly sedentary lifestyle coupled with less chances for PA creates the perfect setting for obesity. Previous studies in Lebanon show that prevalence of obesity in adults is significant. Suggested causes include low physical activity, inactive lifestyle, and nutritional intake. However, in adolescents, research shows that prevalence is low among girls as compared to boys, and as compared to girls in other countries. The first aim was to assess the prevalence of overweight and obesity among Lebanese adolescents and to examine correlates of physical activity, inactivity, and quality of life with BMI status. The second aim was to determine the relation between Body Mass Index and percent body fat among girls and to investigate the effect of physical activity on this relation. The work in this thesis was conducted across two phases. In phase one, 1000 participated. They completed a self-report questionnaire made up of several sections. Data from this phase was used in study 1. In phase two, 65 adolescent girls were recruited. Body weight and height were measured by standard anthropometric procedures. DXA whole body scans were performed and subjects completed a physical activity questionnaire. Data from this phase was used in study 2 and 3. In Study one, based on international BMI cut off points, the prevalence of overweight and obesity is 22.5% and 7.8% in boys respectively, and 12.47% and 1.78% in girls respectively. Boys are more active than girls. Obesity in adolescence impairs quality of life and is more pronounced in girls. Study two shows that girls demonstrate a higher body fat for a given BMI, based on this, the current prevalence of overweight and obesity is underestimated. Finally, study three suggests that by adding a simple validated self report questionnaire for physical activity, it may be possible to improve the relation between BMI and %BF
Adolescents – Body fat – BMI – Physical activity – Quality of life

all articles on CCSd database...
all articles on CCSd database...
all articles on CCSd database...
all articles on CCSd database...
all articles on CCSd database...