s'authentifier
version française rss feed
Fiche détaillée Thèses
Université Joseph-Fourier - Grenoble I (20/12/2010), Christian Boitet (Dir.)
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
Th-M.Daoud-finalv7.pdf(9.8 MB)
Utilisation de ressources non conventionnelles et de méthodes contributives pour combler le fossé terminologique entre les langues en développant des "préterminologies" multilingues
Mohammad Daoud1

Notre motivation est de combler le fossé terminologique qui grandit avec la production massive de nouveaux concepts (50 quotidiens) dans divers domaines, pour lesquels les termes sont souvent inventés d'abord dans une certaine langue bien dotée, telle que l'anglais ou le français. Trouver des termes équivalents dans différentes langues est nécessaire pour de nombreuses applications, telles que la RI translingue et la TA. Cette tâche est très difficile, particulièrement pour certaines langues très utilisées telles que l'arabe, parce que (1) seule une petite proportion de nouveaux termes est correctement enregistrée par des terminologues, et pour peu de langues ; (2) des communautés spécifiques créent continuellement des termes équivalents sans les normaliser ni même les enregistrer (terminologie latente) ; (3) dans de nombreux cas, aucuns termes équivalents ne sont créés, formellement ou informellement (absence de terminologie). Cette thèse propose de remplacer le but impossible de construire d'une manière continue une terminologie à jour, complète et de haute qualité pour un grand nombre de langues par celui de construire une preterminologie, en utilisant des méthodes non conventionnelles et des contributions passives ou actives par des communautés d'internautes : extraction de termes parallèles potentiels non seulement à partir de textes parallèles ou comparables, mais également à partir des logs (traces) des visites à des sites Web tels que DSR (Route de la Soie Digitale), et à partir de données produites par des jeux sérieux. Une préterminologie est un nouveau genre de ressource lexicale qui peut être facilement construit et a une bonne couverture. Suivant en ceci une tendance croissante en lexicographie computationnelle et en TALN en général, nous représentons une préterminologie multilingue par une structure de graphe (Preterminological Multilingual Graph, MPG), où les nœuds portent des prétermes et les arcs des relations préterminologiques simples (synonymie monolingue, traduction, généralisation, spécialisation, etc.) qui sont des approximations des relations (terminologiques ou ontologiques) usuelles. Un Système complet pour Éliciter une Préterminologie (SEPT) a été développé pour construire et maintenir des MPG. Des approches passives ont été expérimentées en développant un MPG pour le site Web culturel de DSR, et un autre pour le domaine de l'onirologie arabe : les ressources produites ont atteint une bonne couverture informationnelle et linguistique. L'approche indirecte par contribution active est testée depuis 8-9 mois sur l'instance arabe du jeu sérieux JeuxDeMots.
1 :  LIG - Laboratoire d'Informatique de Grenoble
Terminology – preterminology – Lexical networks

Usage of non-conventional resources and contributive methods to bridge the terminological gap between languages by developing multilingual "preterminologies"
Our motivation is to bridge the terminological gap that grows with the massive production of new concepts (50 daily) in various domains, for which terms are often first coined in some well-resourced language, such as English or French. Finding equivalent terms in different languages is necessary for many applications, such as CLIR and MT. This task is very difficult, especially for some widely used languages such as Arabic, because (1) only a small proportion of new terms is properly recorded by terminologists, and for few languages; (2) specific communities continuously create equivalent terms without normalizing and even recording them (latent terminology); (3) in many cases, no equivalent terms are created, formally or informally (absence of terminology). This thesis proposes to replace the impossible goal of building in a continuous way an up-to-date, complete and high-quality terminology for a large number of languages by that of building a preterminology, using unconventional methods and passive or active contributions by communities of internauts: extracting potential parallel terms not only from parallel or comparable texts, but also from logs of visits to Web sites such as DSR (Digital Silk Road), and from data produced by serious games. A preterminology is a new kind of lexical resource that can be easily constructed and has good coverage. Following a growing trend in computational lexicography and NLP in general, we represent a multilingual preterminology by a graph structure (Multilingual Preterminological Graph, MPG), where nodes bear preterms and arcs simple preterminological relations (monolingual synonymy, translation, generalization, specialization, etc.) that approximate usual terminological (or ontological) relations. A complete System for Eliciting Preterminology (SEpT) has been developed to build and maintain MPGs. Passive approaches have been experimented by developing an MPG for the DSR cultural Web site, and another for the domain of Arabic oneirology: the produced resources achieved good informational and linguistic coverage. The indirect active contribution approach is being tested since 8-9 months using the Arabic instance of the JeuxDeMots serious game.

tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...