login
english version rss feed
Detailed view PhD thesis
Ecole Nationale des Ponts et Chaussées (15/10/1997), Georges DOBIAS (Dir.)
Attached file list to this document: 
PDF
1997TH_YANG_KY_NS22725.pdf(24.2 MB)
La restructuration des chemins de fer en Europe occidentale : les conséquences de la libéralisation des chemins de fer sur l'entreprise ferroviaire et les rôles de l'Etat dans le transport ferroviaire
Keun-Yul Yang1

En 1991, pour rendre les transports ferroviaires efficaces et compétitifs par rapport aux autres modes de transport, le Conseil européen a approuvé la directive 91/440. Cette directive prévoit essentiellement 4 grands principes : l'indépendance des chemins de fer sur le plan de la gestion, la séparation entre la gestion de l'infrastructure et les opérations de transport, l'amélioration de la situation financière des chemins de fer nationaux, la liberté d'accès à l'infrastructure ferroviaire. Dans ce contexte, cette thèse s'organise autour d'une question centrale : quelles sont les nouvelles conditions organisationnelles, techniques, économiques et réglementaires dans lesquelles doit désormais évoluer le transport ferroviaire européen ? L'étude se base sur une analyse multicritère. Cette analyse traite les réformes produites dans 3 pays de l'Europe communautaire : l'Allemagne, la France et la Grande-Bretagne. Elle est complétée par l’étude de la réforme suédoise et celle de la restructuration japonaise.
1:  INRETS - Institut National de recherche sur les transports et leur sécurité
réseau ferroviaire – transport ferroviaire – politique transport – chemin de fer – train grande vitesse – intermodalité – environnement – aménagement territoire – libéralisation – restructuration – réglementation – directive européenne – analyse multicritère – organisation – économie – Europe occidentale – France – Allemagne – Royaume-Uni

Not available

all articles on CCSd database...
all articles on CCSd database...
all articles on CCSd database...
all articles on CCSd database...
all articles on CCSd database...