login
english version rss feed
Detailed view PhD thesis
Université Pierre Mendès-France - Grenoble II (07/12/2009), Pascal Bressoux (Dir.)
Attached file list to this document: 
PDF
thesejoet.pdf(2.7 MB)
Le sentiment d'auto-efficacité en primaire : De son élaboration à son impact sur la scolarité des élèves
Gwenaelle Joet1

Depuis plusieurs décennies, le sentiment d'efficacité personnelle a retenu l'attention d'un grand nombre de recherches qui se sont intéressées au Soi (e.g. Bandura, 1986, 1997, Pajares, 1996, 1997). Ces études s'accordent à reconnaître que ce sentiment entretient un lien étroit avec la réalisation de nombreux comportements, et ce, dans de nombreux domaines. L'étude de cette perception, autrement nommée auto-efficacité, nous intéresse particulièrement dans le domaine scolaire car il s'avère que les élèves qui manifestent un sentiment d'auto-efficacité élevé à accomplir des tâches sont dans de meilleures dispositions pour les réaliser au mieux. Dans un premier temps, nous souhaitons connaître l'influence qu'exerce le sentiment d'auto-efficacité d'élèves de primaire sur leurs performances en mathématiques et en français. Puis nous désirons mettre au jour la manière dont cette perception de soi évolue dans le temps. Pour cela, nous avons mené une étude longitudinale auprès d'élèves de CE2 (N=444) que nous avons suivis lorsqu'ils ont intégré le CM1 (N=373). Cette étude nous a permis de pointer certains facteurs influant sur les performances des élèves dans les deux disciplines considérées, et ce, en fin de CE2 et en fin CM1. Nous avons par conséquent souligné l'importance à accorder aux variables individuelles et scolaires des élèves mais également aux variables contextuelles grâce à l'utilisation de modèles hiérarchiques linéaires. Par ailleurs, l'usage des modèles multiniveaux de croissance nous a permis d'estimer le patron évolutif emprunté par le sentiment d'auto-efficacité des élèves entre le milieu du CE2 et la fin CM1, dans le cadre des mathématiques et du français.
1:  LSE - UPMF - Laboratoire des Sciences de l'Éducation - Grenoble 2
Auto-efficacité – progrès scolaires – jugement de l‟enseignant – contexte scolaire – modélisation multiniveaux

Self-efficacy beliefs in primary school : their development and their impacts on the students scholarship
For several decades, the notion of self-efficacy has been the subject of a great number of studies focusing on the Self (i.e. Bandura, 1986, 1997, Pajares, 1996, 1997). These studies concur on the fact that self-efficacy is narrowly linked with the realisation of numerous behaviours in several domains. The study of this perception, is particularly interesting in an educational context where students displaying strong feelings of self-efficacy to accomplish tasks are more likely to better accomplish it. The objective of our work is two-fold, first, we investigate the impact of self-efficacy in primary school on their performance in math and French. Then, we investigate how this self perception evolves in time. To this end, we have conducted a longitudinal study concerning students in CE2 (N=444) which have been followed as they joined CM1 (N=373). This study allowed to highlight some factors impacting the performances of the students in the two disciplines considered from the end of CE2 to the end of CM1. We have highlighted the importance of individual and school-related variables of the students but also of the contextual variables) by using hierarchical models. Moreover, the use of individuals growth models enabled us to estimate the evolving pattern used by the feeling of self-efficacy in students between the middle of CE2 and the end of CM1 in math an French
self-efficacy in elementary school – school achievement – teachers' judgments – classroom context – hierarchical models

all articles on CCSd database...
all articles on CCSd database...
all articles on CCSd database...
all articles on CCSd database...
all articles on CCSd database...