login
english version rss feed
Detailed view PhD thesis
Université Montpellier I (12/06/2009), Daniel Serra (Dir.)
Attached file list to this document: 
PDF
these_heugues_2009.pdf(1.8 MB)
Une nouvelle mise en perspective des problèmes environnementaux globaux dans le cas du changement climatique : les impacts de la complémentarité stratégique entre pays.
Mélanie Heugues1

Parmi les problèmes environnementaux globaux, la question du changement climatique occupe une place centrale. Selon une grande majorité de scientifiques, ce problème trouve son origine dans l'accumulation des gaz à effet de serre (GES) dans l'atmosphère et liée aux activités humaines. Dans un contexte international de libéralisation des échanges, notre analyse met l'accent sur les conséquences des interdépendances entre les agents économiques que sont les Etats et de leurs comportements stratégiques – à travers la mise en œuvre de leur politique environnementale nationale – sur le milieu naturel. A partir d'une approche délibérément conventionnelle, le fait de considérer le caractère complémentaire des interactions entre les pays modifie par de nombreux aspects les résultats établis dans la littérature. Cette thèse se décompose en quatre chapitres. Notre analyse met ainsi en perspective l'impact de la nature des interdépendances entre les pays i) sur l'existence et les propriétés des solutions d'équilibre – d'abord en l'absence de coopération puis d'un point de vue globalement optimal –, ii) sur la séquence des décisions des pays, à savoir les circonstances dans lesquelles un pays leader émerge de manière endogène dans la mise en œuvre de sa politique environnementale nationale, iii) sur la profitabilité et la stabilité d'un accord international environnemental (AIE), et iv) sur le niveau de participation des pays à un AIE ainsi que sur l'impact environnemental de cette coopération. L'originalité de ce travail repose en outre sur le recours aux théorèmes de la classe des jeux supermodulaires.
1:  LAMETA - Laboratoire Montpelliérain d'Économie Théorique et Appliquée
problèmes environnementaux globaux – complémentarités stratégiques – classe des jeux supermodulaires – changement climatique

A new prospect on global environmental problems in the case of climate change: the impacts of strategic complementarity between countries
Among global environmental problems, climate change is one of the most serious. According to nearly all scientists, the roots of the problem is related to the accumulation of greenhouse gases (GHG) in the atmosphere and linked with human activities. The global character of this problem turns it into a big challenge. Within a framework of international trade liberalization, the analysis emphasizes the consequences of the interdependencies between economic agents, i.e. States, and of their strategic behaviours – when implementing national environmental policy – on natural environment. Starting with a deliberately conventional model and considering that countries' strategy can be complementary when emitting GHG, we bring new results in many respects and with regard to the existing ones. The thesis includes four chapters. The study highlights the impacts of the nature of the interdependencies between countries i) on the existence and the properties of equilibrium solutions – first, when no country cooperates and then from a globally optimal point of view –, ii) on the sequence of decisions, i.e. the circumstances under which a leader endogenously emerges when initiating its national environmental policy, iii) on profitability and stability of an international environmental agreement (IEA), iv) on the level of participation to an IEA and on the environmental impact of such a cooperation. A distinct feature of this research is to rely on the theorems of supermodular game theory.
global pollution control – strategic complementarity – supermodular games – climate change

all articles on CCSd database...
all articles on CCSd database...
all articles on CCSd database...
all articles on CCSd database...
all articles on CCSd database...