s'authentifier
version française rss feed
Fiche détaillée Thèses
Université Stendhal - Grenoble III (03/07/2000), Vincent Lucci (Dir.)
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
tez.pdf(6.9 MB)
UTILISATION DE L'ORTHOGRAPHE ET D'AUTRES INDICES DANS LA CONSTRUCTION DU SENS EN LECTURE
Étude de la variation de la réception chez des lecteurs enfants (de 6 à 15 ans) et adultes
Jean-Pierre Sautot1

Au-delà de la simple identification des mots, le rôle de l'orthographe dans la construction du sens en lecture est mal défini. Les éléments de certaines zones constitutives de l'orthographe ont pour fonction d'adresser directement le lecteur à une signification. Cet adressage contient le germe d'une variation dans la construction du sens des graphèmes et des graphies, et donc par extension, des mots, syntagmes ou énoncés qui les contiennent. Sur le plan de son apprentissage l'orthographe implique une relativisation du principe de phonographie pour accéder au sens des unités orthographiques significatives. Tous les apprenants n'opèrent pas cette relativisation de la même manière. En effet, les graphèmes sont la face signifiante d'un signe dont la nature, au sein de la représentation cognitive de chaque lecteur, varie. De la représentation cognitive du signe dépend sa compréhension. La créativité interprétative du lecteur est inversement proportionnelle à son attachement à une compréhension fine du code orthographique. Les figures rhéto-orthographiques sont d'autant mieux comprises que le lecteur ne se formalise pas des libertés prises avec le code dans la rédaction de l'écrit. Dans cette perspective, l'orthographe étant structurée en un système et en une norme, la tension entre les deux niveaux de structuration a une influence sur la construction du sens et la représentation du signe. La force ressentie de la variation exerce chez le lecteur soit une censure, soit une stimulation de l'interprétation, soit encore nulle action chez le lecteur le moins compétent. Le rapport à la norme et la compétence orthographique du lecteur exercent donc une influence conjointe sur la compréhension. Le produit de cette influence est une fluctuation du sens construit lors de la lecture.
1 :  LIDILEM - LInguistique et DIdactique des Langues Étrangères et Maternelles
orthographe – lecture – sémiographie – norme – normatif

none

tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...