s'authentifier
version française rss feed
Fiche détaillée Thèses
École Nationale Supérieure des Mines de Paris (11/12/2008), Jean-Luc WYBO (Dir.)
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
FR_CHEVREAU_These.pdf(6.4 MB)
Maîtrise des risques industriels et culture de sécurité : le cas de la chimie pharmaceutique
François-Régis Chevreau1

La notion de culture de sécurité, qui a été mise en avant pour expliquer la catastrophe de Tchernobyl en 1986, s'est imposée en 20 ans dans le vocabulaire du domaine de la maîtrise des risques industriels. Elle est devenue indispensable aux praticiens pour donner du sens à leurs actions et impliquer leurs collaborateurs ; elle permet aux chercheurs de prendre en compte sous une seule dénomination de multiples dimensions individuelles et collectives de la maîtrise des risques. Dans un contexte où les risques engendrés par les systèmes industriels sont perçus comme de moins en moins acceptables, le fait de développer et de posséder une culture de sécurité apparaît ainsi comme une source de progrès important pour toutes les parties prenantes.
Pour les industriels du secteur de la chimie pharmaceutique, qui comptent parmi les exploitants des systèmes à risques, le développement d'une culture de sécurité dans les sites de production est une nécessité. Des évolutions techniques et la mise en place de systèmes spécifiques de gestion leur ont en effet permis d'obtenir des résultats largement meilleurs que la moyenne des entreprises mais qui semblent plafonner dans le temps. Développer une culture de sécurité dans les usines nécessite cependant de changer de regard sur la maîtrise des risques. Cela nécessite en effet de prendre en compte toutes les dimensions de l'organisation en replaçant l'être humain au centre des préoccupations.
Ce travail de recherche se situe dans le domaine de la recherche en gestion, dans le courant de l'analyse de l'activité collective. Il vise à répondre à plusieurs objectifs. En premier lieu, décrypter les logiques d'action sous-jacentes à la notion de culture de sécurité afin de déterminer le projet managérial qu'elle implique. Ensuite, identifier les processus de gestion mis en œuvre pour concrétiser ces logiques d'action afin d'observer comment le projet managérial culture de sécurité se met en œuvre. Enfin, analyser certaines activités liées à ces processus, notamment la formation du personnel et le retour d'expérience, afin de faire émerger des leviers d'action permettant de développer la culture de sécurité.
Le terrain d'intervention est constitué des usines de production d'un grand industriel français de la pharmacie.
L'approche proposée a été mise en œuvre dans différentes usines de production de composés chimiques et à l'échelle de la branche chimie du partenaire industrielle. Elle a permis d'identifier les leviers de progrès dans les activités de maîtrise des risques qui contribuent à développer et à renforcer une culture de sécurité devant permettre d'améliorer les résultats de sécurité des sites chimiques étudiés.
La démarche de recherche mise en œuvre peut être adaptée à d'autres secteurs industriels désireux de développer ou renforcer une culture de sécurité et prêts à mettre à plat leurs pratiques de maîtrise des risques industriels.
1 :  CRC - Centre de recherche sur les Risques et les Crises
Culture de sécurité – Maîtrise des risques industriels – Processus de gestion – Activité collective – Hygiène industrielle – Santé Sécurité au Travail – Risques majeurs – Chimie pharmaceutique

Industrial safety management and safety culture: the case of pharmaceutical chemistry
The concept of safety culture, which was proposed to explain the catastrophe of Chernobyl in 1986, has become in 20 years essential in the vocabulary of industrial risks management. It became essential to the experts to make sense of their actions and to imply their collaborators; it gives researchers means to take into account under only one denomination the numerous individual and collective dimensions of the risks management. In a context where the risks generated by the industrial systems are perceived as less and less acceptable, thus developing a safety culture seems a source of important progress for all the stakeholders.
For the industrialists of the pharmaceutical chemistry sector, who count among the operators of risky systems, the development of a safety culture in the production sites is essential. Technical evolutions and implementations of specific management systems indeed enabled them to obtain results largely better than the average of companies but seem to reach a limit in the long range. Developing a safety culture in factories however requires changing the perspective on risks management. That indeed requires taking into account all dimensions of the organization by placing the human being at the centre of the concerns.
This research work is situated in the field of management research, and more precisely the analysis of the collective activity. It aims at meeting several goals. Initially, to decipher logics of actions subjacent with the concept of safety culture in order to determine the managerial project that it implies. Then, to identify the management processes implemented to implement those logics of action in order to observe how the managerial project safety culture is implemented. Lastly, to analyze some activities linked with these processes, in particular staff training and learning from experience, in order to identify levers of action allowing the development of a safety culture.
The field of intervention consists in chemicals production factories of a large French pharmaceutical company.
The approach suggested was implemented in various chemical plants and at the scale of the chemistry division of the industrial partner. It made possible to identify the levers of progress in the activities of risks management. It also made possible to develop and reinforce a safety culture that could help improving safety results in the studied chemical sites.
The proposed research approach can be adapted to other industrial sectors eager to develop or reinforce a safety culture, which are open to analyze their internal practices of industrial risks mastering.
Safety culture – Industrial risks management – Management processes – Collective Activity – Industrial hygiene – Health and Safety at Work – Major – risks – Pharmaceutical Chemistry

tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...