login
english version rss feed
Detailed view PhD thesis
Université de Bourgogne (15/12/2007), Marie Duru-Bellat, Jean-Jacques Paul (Dir.)
Attached file list to this document: 
PDF
07084.pdf(1.6 MB)
Une évaluation de l'efficacité de l'enseignement supérieur français : le cas des classes préparatoires scientifiques
Noël Adangnikou1

En partant des CPGE scientifiques (Classes préparatoires aux grandes écoles), cette thèse en sciences de l'éducation s'est intéressée à l'évaluation de l'efficacité de ce type de formation. L'objectif a été de savoir si les étudiants des CPGE se distinguent par des comportements spécifiques leur permettant une meilleure réussite académique (efficacité interne) et ensuite professionnelle (efficacité externe). Pour des raisons de comparaison, la méthodologie a consisté à enquêter dans des écoles d'ingénieurs à recrutement mixte. Ainsi des élèves ingénieurs de première année ont été interrogés sur leurs pratiques d'étude et sur leurs compétences par rapport à leur formation bac +2 (CPGE, DEUG, DUT et BTS). Puis, une analyse de leur réussite académique a été effectuée sur les deux premières années du cycle ingénieur. Enfin, a été réalisée une comparaison du salaire des ingénieurs en fonction de leur formation bac +2. Finalement, les données collectées n'ont pas permis de dégager de manière nette des comportements d'étude spécifiques distinguant les étudiants issus des classes préparatoires. Par contre, en termes de compétences auto-déclarées, il est apparu que les étudiants des classes préparatoires se distinguent significativement notamment par des capacités à organiser le travail et d'apprentissage. Cependant, les données ne révèlent pas une meilleure réussite académique des élèves ingénieurs issus de CPGE. Mais la comparaison des salaires, utilisés comme une variable proxy de la réussite professionnelle, indique que trois
ans après la sortie de l'école le salaire des ingénieurs issus de CPGE est en moyenne supérieur de 3,5%.
1:  IREDU - Institut de recherche sur l'éducation : Sociologie et Economie de l'Education
Enseignement supérieur – Classe préparatoire aux grandes écoles – Evaluation – Efficacité – Stratégie d'apprentissage – Compétence – Insertion professionnelle

Looking at the famous French elite preparatory programmes called « Classes préparatoires aux grandes écoles » (CPGE), this research aimed to study the effectiveness of their training. The objective was to know if students from science CPGE develop specific behaviours that lead them to a better academic achievement in further engineering programmes (internal effectiveness) and a better professional career after graduation (external effectiveness). For comparison needs, the empirical approach focused on engineering schools enrolling both students from CPGE and students from other two-year programmes (DEUG, DUT, BTS). For assessing internal effectiveness, two surveys have been conducted; one directed at students' learning strategies and competences during their initial two-year track and one at their academic achievement in the following engineering programme. For assessing external effectiveness, wages of graduates from engineering schools have been compared. In the end, our data do not show specific learning strategies but with regard to self-assessed competences a significant distinction appears indicating that students from CPGE are more efficient at work organization and learning, for instance. However, they do not show a better academic achievement during engineering training. But the comparison of wages, used as a proxy variable for the professional achievement, indicates that, on average and three years after graduation, the wages of engineers from CPGE is 3,5% higher.
Higher education – Preparatory programmes – Classes préparatoires aux grandes écoles – Assessment – Effectiveness – Learning strategies – Competences – Graduate employment

all articles on CCSd database...
all articles on CCSd database...
all articles on CCSd database...
all articles on CCSd database...
all articles on CCSd database...