s'authentifier
version française rss feed
Fiche détaillée Thèses
Université de Nantes (29/10/2007), Sonia Kabana (Dir.)
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
these-final-bouchet.pdf(8 MB)
Performances du détecteur en silicium à micropistes de l'expérience STAR à RHIC
Jonathan Bouchet1

Le Silicon Strip Detector (SSD) est la quatrième couche de détecteur en silicium à micropistes double face de l'expérience STAR installée auprès du RHIC et complète le système de trajectographie interne. L'objectif de STAR consiste en l'étude de collisions d'ions lourds visant à mettre en évidence la formation d'un état déconfiné de la matière nucléaire, le Plasma de Quarks et de Gluons.
Une augmentation de la production de particules étranges, comme les particules K0-shorts, Λ, Ξ, Ω décroissant après le vertex primaire d'interaction en particules secondaires a été prédite comme signature de l'existence de cet état. La reconstruction précise de ces particules est alors nécessaire. Le SSD sera aussi important dans le cadre de la mesure de particules charmées via une identification directe topologique de la décroissance de ces particules.
Il a été conçu pour augmenter les capacités de trajectographie de STAR en permettant une meilleure connexion des traces reconstruites avec le
détecteur principal (TPC) et le détecteur de vertex interne (SVT).
Dans cette thèse, nous quantifierons l'apport du SSD à travers les collisions Cuivre Cuivre ayant eu lieu au RHIC en 2005.
L'étude des données simulées fournira aussi une comparaison nécessaire pour la compréhension des résultats.
1 :  SUBATECH - Laboratoire SUBATECH Nantes
Détecteur en silicium à micropistes double face – Détecteur de vertex interne – Reconstruction de particules secondaires – Plasma de quarks et de gluons

Performances of the Silicon Strip Detector (SSD) of the STAR experiment at RHIC.
The Silicon Strip Detector (SSD) is the fourth layer of detector using a double-sided microstrip technology of the STAR experiment at RHIC, thus completes its inner tracking device. The goal of STAR is to study heavy ions collisions in order to probe the existence of the QGP, a deconfined state of nuclear matter. Strangeness enhancement, such as K0-short, Λ, Ξ, Ω particles production, has been proposed to sign the formation of the QGP. Then precise measurement of secondary vertices is needed.
The SSD will also permit an attempt to use the inner tracking device to measure charm and beauty with direct topological identification. It was proposed to enhance the STAR tracking capabilities by providing a better connexion between reconstructed tracks in the main tracking device (TPC) and the initial vertex detector (SVT).
In this thesis, we will present the intrinsic performances of the SSD and its impact on the inner tracking system performances by studying Cu-Cu collisions occurred at RHIC in 2005. Study of simulated data will also permit a better comprehension of these results.
Double-sided silicon microstrip technology – Tracking detector – Secondary particle identification – Quark Gluon Plasma

tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...