login
english version rss feed
Detailed view PhD thesis
Université de Provence - Aix-Marseille I (2005-12-12), Robert CHENORKIAN (Dir.)
Attached file list to this document: 
PDF
SALPETRIEN.pdf(22.1 MB)
LES INDUSTRIES LITHIQUES DU SOLUTREEN SUPERIEUR ET DU SALPÊTRIEN ANCIEN EN LANGUEDOC : RUPTURES ET CONTINUITES DES TRADITIONS TECHNIQUES
Guillaume Boccaccio1

À la fin du Solutréen supérieur, un groupe particulier, le Salpêtrien, se développe en Languedoc (France) autour de 19000 BP. Défini en 1964 par Max Escalon de Fonton à la grotte de la Salpêtrière (située près du Pont du Gard), le Salpêtrien est actuellement connu par deux autres gisements préhistoriques : La Rouvière à Vallon-Pont-d'Arc (Ardèche) et Cadenet à Gaujac (Gard). La définition de cette entité culturelle repose sur l'absence de la retouche plate solutréenne et la focalisation de la production sur un outil spécifique : la pointe à cran à retouche abrupte de type méditerranéen.
Ce travail tente d'apporter un regard technologique sur les méthodes de débitage, grâce à l'analyse de l'ensemble des témoins lithiques conservés dans les sites du Solutréen supérieur et du Salpêtrien ancien en Languedoc. La structuration technique de l'industrie salpêtrienne et les objectifs de débitage sont ainsi clairement définis. Le rapport qu'entretient le Salpêtrien avec le Solutréen est éclairci du point de vue technologique.
L'analyse fournit donc des éléments supplémentaires quant à la caractérisation du Salpêtrien. Elle nourrit également le débat sur la filiation culturelle entre Solutréen supérieur et Salpêtrien en Languedoc, mais aussi à l'échelle de l'Europe méditerranéenne.
1:  ESEP - Economies, sociétés et environnements préhistoriques
Gard – Ardèche – Aude – Languedoc – France – Europe du Sud – La Salpêtrière – La Rouvière – Cadenet – Oullins – Bize – Solutréen – Salpêtrien – Paléolithique supérieur – Préhistoire – industrie lithique – typologie lithique – technologie lithique – grotte – site de plein air

THE LITHIC INDUSTRIES OF THE UPPER SOLUTREAN AND THE LOWER SALPETRIAN IN LANGUEDOC (FRANCE) : RUPTURES AND CONTINUITIES OF TECHNICAL TRADITIONS
At the end of the upper Solutrean, a specific cultural group, the Salpetrian, appears in Languedoc (France) around 19000 BP. Named in 1964 after the type-site of La Salpêtrière cave (near the « Pont-du-Gard » roman bridge), the Salpetrian is nowadays known by two other prehistoric deposits : La Rouviere in Vallon-Pont-d'Arc (Ardeche) and Cadenet in Gaujac (Gard). The definition of this cultural entity rests on the absence of invasive solutrean retouch and the focusing of lithic production on a specific tool : the mediterranean shouldered point with abrupt retouch.
This study tries to analyze the lithic technology of the upper Solutrean and lower Salpetrian series in Languedoc. Consequently the lithic reduction of salpetrian industry and the knapping objectives are clearly defined. The links between the Salpetrian and the Solutrean is clarified from a technological point of view.
The analysis brings additional elements for the characterization of the Salpetrian. It also provides the debate on cultural filiation between upper Solutrean and Salpetrian in Languedoc but in mediterranean Europe too.
Gard – Ardeche – Aude – Languedoc – France – South Europe – Salpetriere – Rouviere – Cadenet – Oullins – Bize – Solutrean – Salpetrian – Upper Paleolithic – Prehistory – lithic industry – lithic typology – lithic technology – cave – open air site

all articles on CCSd database...
all articles on CCSd database...
all articles on CCSd database...
all articles on CCSd database...
all articles on CCSd database...