login
english version rss feed
Detailed view PhD thesis
Université des Sciences et Technologie de Lille - Lille I (30/11/2006), Eric Glon (Dir.)
Attached file list to this document: 
PDF
THESE_Gautreau.2006_.pdf(20.9 MB)
ANNEX
ANNEXES_Gautreau.2006_.pdf(12 MB)
GEOGRAPHIES D'UNE "DESTRUCTION" DES FORETS URUGUAYENNES. Récits de crise et résilience forestière dans le Río de la Plata (XVIIIe - XXe siècle)
Pierre Gautreau1

Ce travail de recherche élabore et propose une méthode géographique d'évaluation des "récits de crise" environnementaux, en prenant pour cadre de réflexion le territoire de l'Uruguay (Amérique du Sud). On range sous ce terme l'ensemble des discours émis à propos de l'environnement, et qui définissent l'état de celui-ci comme insatisfaisant, en dysfonctionnement par rapport à un état "normal". Ces récits de crise étant au fondement théorique et pratique des représentations et actions touchant actuellement l'environnement, il convient de comprendre leur genèse historique et leurs logiques de fonctionnement. Nous centrons notre analyse sur les moyens de vérifier, pour une période de trois siècles, l'adéquation des récits dénonçant la "destruction" des forêts de l'Uruguay, à la réalité. Après avoir identifié les récits apparaissant entre le XVIIIe et le XIXe siècles, et démontré les enjeux territoriaux qui les sous-tendent, nous montrons, grâce à la mobilisation conjointe de méthodes historiques (traitement d'archives), naturalistes (relevés écologiques), et biogéographiques (analyse des dynamiques spatiales et temporelles), que ces discours ne sont que très peu en adéquation avec les processus observables. Enfin, nous proposons des explications visant à comprendre comment, en Uruguay, des forêts de petite taille ont pu se maintenir durant trois cent ans : nous relativisons ainsi l'ampleur des crises dénoncées par une vision territoriale et paysagère de l'évolution forestière, centrée sur les acteurs. Cette réflexion vise à définir la meilleure façon de mettre en adéquation la méthode d'évaluation avec les récits qu'il s'agit d'analyser.
1:  TVES - Territoires, Villes, Environnement, Société
uruguay – rio de la plata – forêt – crise – récit – biogéographie historique – campos – herbages

Geographies of a forest "destruction". Crisis narratives and forest resilience in the uruguayan campos (XVIIIth-XXth centuries)
Through this investigation, a geographical method to evaluate "crisis narratives" about environment is proposed. Theses narratives are discourses which define the state of the environment as unsatisfaying, or far away from a "normal" situation. Historical genesis and global functioning of these judgments should be understood, as they form the theorical frame of representations and actions that structure environmental policies. Taking the example of Uruguay (South America) from XVIIIth to XXth century, the aim is here to verificate how pertinent are the narratives which state that the forests of this territory have been destroyed by the european colonizers. In a first step, we identify historically theses narratives, and demostrate the territorial stakes that underlie them. We then show, by handling simultaneously historic, naturalistic and biogeographical methods, that these narratives are only very little in adequacy with the observable processes. Finally, we propose the explanations aiming to understand how, in Uruguay, forests of small size were able to maintain their surfaces during three hundred years, in opposition with the crisis models. By a territorial and landscape vision of the forest evolution, centered on the actors, we relativize the importance of the crisis denounced. This consideration aims to define the best way to put in adequacy the method of assessment with the narrations that it is being analized.
uruguay – rio de la plata – forest – crisis – narratives – historical biogeography – campos – grasslands

all articles on CCSd database...
all articles on CCSd database...
all articles on CCSd database...
all articles on CCSd database...
all articles on CCSd database...