s'authentifier
version française rss feed
Fiche détaillée Thèses
Université Paul Sabatier - Toulouse III (26/01/2004), Philippe Rouet (Dir.)
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
THESE_Pierre_PhilipCouderc.pdf(26.1 MB)
ADAPTATIONS DU SYSTEME NERVEUX VEGETATIF ET DU TRANSCRIPTOME CARDIAQUE AU COURS DE L'OBESITE
Pierre Philip-Couderc1

La prévalence de l'obésité suit une progression sans précédent dans les pays industrialisés et augmente dramatiquement la morbimortalité cardiovasculaire. Le développement excessif du tissu adipeux a un impact direct sur le tissu myocardique au travers des peptides et cytokines qu'il sécrète et un impact indirect au travers de l'augmentation de la volémie. Ces changements induisent des modifications de l'expression génique dans les cardiomyocytes et les fibroblastes cardiaques. Par exemple, l'expression du récepteur M2 diminue dans l'OD de chiens rendus obèses hypertendus.
Dans ce modèle canin, nous avons montré dans la voie M2/eNOS qu'il existait des régulations compensatoires au niveau de la eNOS. Nous avons également montré que l'adrénomedulline, peptide impliqué dans l'homéostasie tensionnelle et sécrété par le tissu adipeux, détermine la surexpression compensatoire du récepteur M2, dans le modèle de cardiomyocytes de la lignée P19.
Nous avons entrepris une étude globale au niveau du transcriptome dans le but d'identifier l'ensemble des modifications induites dans le cœur de l'obèse. Ces études, dans le modèle de chien obèse hypertendu, puis chez l'Homme ont montré que le cœur de l'obèse modifiait très précocement l'expression de ses gènes et qu'il avait un profil transcriptionnel unique. Ces régulations convergent notamment vers la voie TGF Β et la voie Wnt, toutes deux normalement impliquées dans la cardiogénèse. Enfin, ces travaux ont initié l'étude de gènes nouveaux inconnus (PPR1 & PPR2).
1 :  Unité de recherche sur les obésités
Obesité-Cardiopathies-profil d'expression genique

CARDIAC VEGETATIVE NERVOUS SYSTEM AND
TRANSCRIPTOME MODIFICATIONS IN OBESITY
The prevalence of obesity follows a progression without precedent in the industrialized countries and increases the cardiovascular morbimortality dramatically. The excessive development of adipocyte has a direct impact on heart through peptides and cytokines which it secretes and an indirect impact through the increase in the volemy. These changes induce modifications of the gene expression in the cardiomyocytes and fibroblasts. For example, the expression of the muscarinic M2 receptor decreases in the right atria from obese and hypertensive dogs.
In this canine model, we showed in the M2/eNOS pathway that there were compensatory regulations at the level of the eNOS. We also showed that the adrenomedullin, peptide implied in pressure homeostasis and secreted by adipocytes, determines the compensatory surexpression of the M2 receptor, in the model of P19 cardiomyocytes lines.
We undertook a general study on the level of the transcriptome with the aim to identify the whole of the modifications induced in the obese heart. These studies, in the model of hypertensive obese dog, then at Man showed that the heart of obese modified the expression of its genes and that it had a particular transcriptional profile. These regulations converge towards TGF beta and Wnt pathways, both normally implied in the cardiogenesis. Lastly, this work initiated the unknown new gene study (PPR1 & PPR2).
Obesity-Cardiopathy-gene expression profile

tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...