login
english version rss feed
Detailed view PhD thesis
Université Pierre et Marie Curie - Paris VI (19/12/1995), Dalibard, Jean (Dir.)
Attached file list to this document: 
PDF
1995MORICE.pdf(20 MB)
Atomes refroidis par laser : du refroidissement sub-recul à la recherche d'effets quantiques collectifs
Olivier Morice1

Les techniques de refroidissement d'atomes par laser ont permis d'atteindre des températures suffisamment basses pour que des effets liés à la statistique quantique deviennent observables. Toutefois, compte tenu des faibles densités mises en jeu dans ces expériences, de tels effets ne sont significatifs que lorsque la vitesse moyenne des atomes est inférieure à la vitesse de recul d'un seul photon. La première partie de cette thèse présente la mise en oeuvre expérimentale à une dimension d'une méthode de refroidissement laser permettant de franchir la limite du recul, le refroidissement Raman. Pour rendre possible la généralisation cette méthode à trois dimensions et au cas d'atomes confinés, un nouveau type de piège, le piège opto-électrique, a été mis au point. Dans la deuxième partie, la détection des effets quantiques collectifs par une méthode optique (mesures de l'indice de réfraction et de la section efficace de diffusion) est étudiée théoriquement dans le cas d'un nuage atomique homogène et de faible densité. Sous cette hypothèse, les effets statistiques induisent une perturbation du signal faible, quoique détectable.
1:  LKB (Lhomond) - Laboratoire Kastler Brossel
Refroidissement radiatif – Refroidissement sub-recul – Refroidissement Raman – Piège dipolaire – Statistique quantique – Condensation de Bose-Einstein – Indice de réfraction – Diffusion de lumière

Thanks to laser cooling techniques, very low temperatures are now attainable. Quantum collective effects may consequently be observed. Since the densities involved in laser cooling experiments are rather low, such collective effects become relevant only when the average atomic velocity is smaller than the one photon recoil velocity. A subrecoil laser cooling method (Raman cooling) has been performed experimentally in one dimension, and is presented in the first part of this thesis. In order to generalise this technique to three dimensions with trapped atoms, we have realised a new kind of trap (the opto-electrical trap). In the second part of this thesis, we study theoretically an optical method for detecting collective quantum effects (measurements of the refractive index and of the scattering cross section). Our treatement is valid for the case of a homogeneous and weakly dense atomic cloud. We find that collective effects are responsible for a small but detectable perturbation of the signal.

all articles on CCSd database...
all articles on CCSd database...
all articles on CCSd database...
all articles on CCSd database...
all articles on CCSd database...