s'authentifier
version française rss feed
Fiche détaillée Thèses
Université Paris Sud - Paris XI (25/10/1999), Dumoulin Louis (Dir.)
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
tel-00002707.pdf(4.5 MB)
Résolution dans des bolomètres équipés de couches minces d'isolant d'Anderson pour des événements impliquant des reculs de noyaux
Alexandre Juillard1

Les bolomètres sont des détecteurs fonctionnant à très basse température et mesurant l'énergie déposée par les effets thermiques induits. Toutes les excitations dans un solide finissant sous forme de chaleur (phonons), les bolomètres sont des détecteurs universels capables de mesurer l'énergie de rayonnements ionisants ou non.
La résolution ultime d'un bolomètre, du point de vue de la thermodynamique, décroît sans limites avec la température, cependant, dans le cas d'événements impliquant des reculs de noyaux dans un absorbeur solide, des mécanismes de piégeage de l'énergie peuvent limiter la résolution à des valeurs bien plus élevées. Nous avons analysé ces phénomènes dans la perspective d'appréhender la limite en résolution pour la détection d'ions éventuellement sur faisceau et dans la recherche de WIMPs, hypothétiques composants de la Matière Noire non baryonique.
Nous avons élaboré et caractérisé des bolomètres de masses et de géométries diverses, tous équipés de senseurs thermométriques en couches minces de NbxSi1-x. Les propriétés de ces couches en tant qu'isolant d'Anderson, ainsi que leur sensibilité aux phonons hors d'équilibre ont été étudiées. Nous avons ainsi comparé et interprété les résolutions expérimentales obtenues en régime thermique et athermique. La meilleure résolution que nous avons obtenue est de 0.34%, soit 18 keV sur des particules alpha de 5.5 MeV. Ce résultat est au dessus de nos estimations théoriques, nos bolomètres ont donc une importante marge de progression possible.
1 :  CSNSM - Centre de Spectrométrie Nucléaire et de Spectrométrie de Masse
Bolomètre – Résolution – Isolant d'Anderson – WIMPs – Recul de noyau – RBS

Bolometers are very low temperature detectors which measure a deposited energy by the resulting thermal effects. All the excitations in its absorber finally convert to heat (phonons), sothat bolometers are universal detectors capable of measuring radiation's energy, even if it has no ionizing component. The ultimate resolution of a bolometer, from the thermodynamical point of view, is a decreasing fonction of the operating temperature. However, in the case of nuclear recoil events in a solid absorber, trapping effects degrade the resolution. These phenomena are studied here in order to find the resolution limit in ion beam analysis and in direct searches for WIMPs (the hypothetical candidats for non baryonnic Dark Matter). Bolometers of different masses and geometries, all equiped with NbxSi1-x thin film sensors, were made and characterized. The properties of these films as an Anderson insulator, and their sensitivities to the non-equilibrium phonons are studied. Furthermore, the experimental resolution in the thermal and athermal regimes were compared. The best resolution obtained is 0.34% (18 keV on 5.5 MeV alpha particles). This result is above the theorical resolution estimated in this work, sothat these bolometers could achieve further progresses.

tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...