s'authentifier
version française rss feed
Fiche détaillée Thèses
Université Louis Pasteur - Strasbourg I (30/07/2001), Busson Philippe (Dir.)
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
tel-00001120.pdf(1.7 MB)
Recherche des sélectrons, neutralinos et squarks dans le cadre du modèle GMSB avec le détecteur CMS. Etude de la compression sans pertes de données provenant du calorimètre électromagnétique.
Geun-Beom KIM1

Le sujet de cette thèse est la recherche des sélectrons, neutralinos et squarks dans le cadre du modèle GMSB (Gauge Mediated Supersymmetry Breaking) avec le détecteur CMS et l?étude de la compression sans pertes des données. Avec une fréquence de 40 MHz des croisements des faisceaux de protons environ 10^9 interactions proton-proton par seconde se produisent à la luminosité nominale de 10^34 cm-2 s-1. La définition du système de déclenchement et d?acquisition de CMS impose des conditions très restrictives aux données sortantes. La fréquence moyenne des événements sortants doit être inférieure à 100 kHz. La taille moyenne d?un événement provenant du calorimètre électromagnétique doit être inférieure à 100 kilo octets. Cette thèse résumera dans quelle mesure il est possible d?appliquer aux données ainsi obtenues une réduction du volume des données supplémentaire en utilisant les techniques offertes par la compression de données sans pertes. Les grands objectifs du programme de physique du LHC est de comprendre l?origine des masses des particules et de tester l?hypothèse de l?existence d?une symétrie fondamentale entre les fermions et les bosons, la supersymétrie (SUperSYmmetry en anglais d?où SUSY). Dans cette thèse nous montrons comment expérimentalement nous pouvons rechercher, dans le cadre des modèles GMSB (Gauge Mediated SUSY Breaking), les particules supersymétriques au LHC.
1 :  LLR - Laboratoire Leprince-Ringuet
sélectrons – neutralinos – squarks – modèle GMSB – CMS – calorimètre électromagnétique

The subject of this thesis is the research for the selectrons, neutralinos and squarks in the GMSB (Gauge Mediated Supersymmetry Breaking) model with CMS detector and the study of the lossless data compression. For the nominimal LHC luminosity of 10^34 cm-2 s-1, about 10^9 proton-proton interactions per second occur at the beam crossing frequency of 40 MHz. This input rate of about 10^9 Hz has to be reduced to at most 100 kHz, the maximum rate that can be archived by the on-line computer farm. For the electromagnetic calorimeter, only 100 kilo octets are allocated to the data per event. Therefore, the complete readout and storage of the signals are not possible. In this thesis, we report on the investigation of possibility of further reducting the data size by using the lossless data compression techniques. The primary objectives of the LHC experimental programme is to elucidate the origin of mass spectrum of particles and to test a new space-time symmetry interchanging fermions and bosons, SUperSYmmetry (SUSY). In this thesis, we show the potential for discovering the super-symmetric particles at the LHC in the GMSB model.

tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...