login
english version rss feed
Detailed view PhD thesis
Université de la Méditerranée - Aix-Marseille II (09/02/2005), Alain d'Iribarne (Dir.)
Attached file list to this document: 
PDF
tel-00009674.pdf(1.6 MB)
L'évaluation comme processus de construction des risques professionnels et de rationalisation de leur gestion : la place du CHSCT (Comité d'Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail) dans l'action et dans la régulation entre les acteurs
Philippe Sotty1

La gestion des risques professionnels repose sur leur construction contextualisée, sur laquelle influent des éléments de contexte politiques, scientifiques, sociaux, juridiques et économiques. Qu'elle soit formelle ou informelle, elle repose d'une part sur les caractéristiques des risques et, d'autre part sur les acteurs et l'inséparabilité de leurs savoirs et relations (Hatchuel). Les savoirs mobilisés sont construits dans le travail (activité réelle de travail), ou constitués hors de celui-ci (règle hétéronome, connaissance scientifique, ...). Les relations professionnelles influent sur l'organisation et les modes de construction. Certaines favorisent les contributions expertes et la construction conjointe des risques, alors que d'autres réduisent le recours à l'expertise interne et développent davantage une régulation par la règle externe. Le travail et les enjeux des salariés constituent la base de la construction « ascendante ». Les risques cibles sont les problèmes concrets, ponctuels, facilement perceptibles, appréhendés à partir de l'activité de travail. Le prescrit externe (connaissance ou règle) constitue le fondement de la construction « descendante », dont les risques cibles sont les plus difficilement perceptibles et/ou ceux qui disposent d'un prescrit externe, ou de savoirs « constitués » forts, comme la radioactivité, l'incendie, les produits cancérogènes, ... Le troisième système « combine » l'ascendant et le descendant. Il requiert une régulation / construction conjointe. Les risques cibles sont ceux pour lesquels une construction contextualisée est nécessaire, soit par absence de prescrit, soit par nécessité de prendre en compte l'activité, comme les accidents avec exposition au sang et la charge mentale. Le CHSCT constitue un sous ensemble régulatoire de cette construction. Quel que soit le mode de construction, la qualité de la régulation détermine celle des actions organisées indispensables à l'apprentissage de la gestion des risques.
1:  LEST - Laboratoire d'économie et de sociologie du travail
Risques professionnels – Gestion des risques – CHSCT – Construction – Rationalisation – Evaluation des risques – Régulation – Santé au travail – Sécurité au travail – Prescription – France

The management of occupational risks is based on its construction put in context, on which elements from political, scientific, social, legal and economical contexts influence.Whether it is formal or informal, it is based, on one hand, on the characteristics of the risks and, on the other hand, on the actors and the inseparability of their knowledge and relationships (Hatchuel). The summoned up knowledge is built during work (real activity of work), or made up out of it (heteronom rule, scientific knowledge ...). Professional relationships have an inflence on the organization and on the forms of construction. Some of them favour the expert contributions and the joint construction of risks, whereas others reduce the recourse to expert evaluation within the firm and tend to develop more often a regulation by the external rule. The work and stakes of the employees constitute the basis of the “ascending” construction. The target risks are concrete and easy to perceive problems, studied from the activity of work. The external prescription (knowledge or rule) constitutes the foundation of the “descending” construction, which the target risks are the hardest to perceive and /or the ones that have an external prescription, or strong “constituted” knowledge, like radioactivity, fire, carcinogenic products... The third system “combines” the ascending and the descending. It requires a joint regulation / construction (Reynaud). The target risks are the ones for which a construction in context is necessary, whether because of the lack of a prescription or because of the necessity of considering the activity, like the accidents with exposure to blood and the mental charge. The CHSCT constitutes a regulating subgroup of the construction. Whatever the way of construction, the quality of the regulation determines the quality of the organized actions which are essential to the learning of the risk management.
Occupational risks – Risks management – Construction – Rationalization – Risks assessment – Regulation – Health and safety – Prescription – France

all articles on CCSd database...
all articles on CCSd database...
all articles on CCSd database...
all articles on CCSd database...
all articles on CCSd database...