4089 articles – 2 Notices  [english version]
Fiche détaillée Thèses
Université Lumière - Lyon II (19/09/2012), Claire Delfosse (Dir.)
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
These.Arnal.pdf(168.4 MB)
LA PLACE ET LE RÔLE DE L'AGRICULTURE À LA PÉRIPHÉRIE DES VILLES MOYENNES. Le cas des villes d'Annecy, Bourg-en-Bresse, Montbrison et Romans-sur-Isère.
Clément Arnal1

Cette thèse s'appuie sur une enquête de terrain conduite dans quatre villes moyennes de la région Rhône-Alpes : Annecy, Bourg-en-Bresse, Montbrison et Romans-sur-Isère. Ce travail, relevant d'une analyse comparative, souhaite rendre compte des relations complexes et variées entretenues entre les villes moyennes et l'agriculture. Il envisage la manière dont l'agriculture est intégrée aux projets de territoires et aux projets urbains portés par les villes moyennes. Le lien entre ces villes et l'agriculture repose sur différents éléments : l'approvisionnement en produits locaux, héritage de leur rôle de ville-marché ; la patrimonialisation de l'agriculture, à travers notamment la valorisation des produits du terroir et l'organisation de manifestations " agriculturelles " ; l'agroalimentaire et les services agricoles, expression de la fonction agricole et agroalimentaire de ces villes. L'agriculture est intégrée à l'image des villes moyennes, et se voit instrumentalisée à des fins identitaires et d'attractivité territoriale. Elle est alors publicisée, donnée à voir aux habitants comme aux touristes, permettant ainsi de qualifier ces villes. Il subsiste toutefois des paradoxes évidents dans le positionnement des collectivités territoriales, entre un discours attentif à l'agriculture et à sa valorisation et une absence de protection du foncier agricole face à un étalement urbain marqué. Cette thèse contribue, en considérant l'ensemble de ces facteurs, à enrichir la connaissance de la place et du rôle de l'agriculture à la périphérie des villes, et à mettre en lumière les spécificités des villes moyennes à cet égard.
1 :  LER - Laboratoire d'Études Rurales
Villes moyennes – agriculture – projets de territoire – projets urbains – proximité géographique – approvisionnement en produits locaux – agroalimentaire – patrimonialisation – publicisation.

THE PLACE AND THE ROLE OF AGRICULTURE IN THE OUTSKIRTS OF MEDIUM-SIZED TOWNS. The case of the cities of Annecy, Bourg-en-Bresse, Montbrison and Romans-sur-Isere.
This thesis is based on a field survey conducted in four medium-sized towns in the Rhône-Alps : Annecy, Bourg-en-Bresse, Montbrison and Romans-sur-Isere. This work, performing a comparative analysis, aims to enlight the complex and varied relations maintained between the medium-sized towns and agriculture. It considers how agriculture is integrated in town and country planning and urban projects carried by medium-sized towns. The link between these cities and agriculture is based on various elements : the local food supply, legacy of their role as market-town ; the patrimonialization of agriculture, particularly through the promotion of local products and the organization of agricultural events ; the food and farmwork services, expression of the agricultural and food-processing function of these cities. Agriculture is integrated in the image of these towns, and sees itself exploited for identity and territorial attractiveness. It is then publicized to be given to see to residents and tourists, helping to qualify these towns. There are nevertheless some apparent paradoxes in the positioning of local authorities, between a discourse attentive to agriculture and its valuation and a lack of protection of farmland against urban sprawl. This thesis, by considering all these factors, contributes to enrich the knowledge of the place and role of agriculture on the outskirts of cities, and to highlight the specificities of medium-sized towns thereupon.
Medium-sized towns – agriculture – town and country planning – urban projects – geographical proximity – local food supply – food processing – patrimonialization – publicization.